Sommaire

Le luth, toutes les infos sur cette guitare

Le luth est un instrument à cordes pincées, qui présente des similitudes avec la guitare acoustique, non seulement d'un point de vue esthétique, mais aussi du point de vue de la technique de jeu.

Néanmoins :

  • sa caisse de résonance a une forme de poire, et son fond est arrondi,
  • la tête – « cheviller » – est perpendiculaire au manche,
  • la rosace n'est pas complètement ouverte, elle ressemble davantage à une grille,
  • traditionnellement, le luth comporte 6 chœurs de cordes : 5 fois 2 cordes et 1 fois 1 corde, la « chanterelle », corde la plus aiguë ; le nombre de chœurs varie cependant beaucoup.
 
Lire l'article Ooreka

L'évolution du luth

Le luth est un instrument ancestral, qui prend ses origines en Orient ; il arrive en Occident au cours du XIVe siècle, et acquiert un grand succès dès le XVe siècle : utilisé pour accompagner la voix, le luth est d'abord joué au médiator, puis aux doigts.

La conception du luth évolue – notamment par l'adjonction de cordes graves et l'ajout de frettes – jusqu'au XVIIIe siècle au cours duquel il disparaît, jugé trop élitiste et trop peu sonore.

Aujourd'hui, le luth reste un instrument marginal. Il existe néanmoins des dérivés du luth, pour certains davantage utilisés : l'« oud » ou « ud », forme arabe du luth (manche plus court) très utilisée en Afrique du Nord, le théorbe, la mandoline, etc.

Aussi dans la rubrique :

Types et genres

Sommaire